Nouvelle formation en survie en Afrique!

Faire du feu dans la savane

Carm-Institute est sur le point d’intégrer une filiale externe en son sein, appelée Survival Africa, à vocation environnementale, qui va mener des cours de survie en milieu sauvage, des formations environnementales ainsi que des programmes de sensibilisation.

En outre, nous dispensons des cours de garde de cadet militaire dans les affaires environnementales depuis 17 ans.

Notre politique consiste à assurer la conservation de l’éducation, à enseigner non seulement l’environnement, mais aussi la gestion de l’utilisation humaine de la biosphère afin qu’elle puisse donner le plus grand bénéfice aux générations présentes.

Maintenir son potentiel pour répondre aux besoins et aux aspirations des générations futures. Notre objectif est de promouvoir la connaissance, la conscience, l’amour et le respect de la faune.

Nos cours sont menés dans les régions riches en enjeux dans la province Nord de Mpumalanga. Les cours sont supervisés par des surveillants et instructeurs qualifiés, offrant une opportunité d’apprentissage incomparable combinée à une expérience de la savane inoubliable.

Le syllabus comprend le suivi, l’identification des traces, le comportement des animaux et des oiseaux, l’identification des arbres et des oiseaux, l’habitat.

  • Évaluation, écologie, anatomie animale, dépoussiérage, mousqueterie, maladies animales, traitement des reptiles et des serpents, conservation
  • Pratiques, rééducation animale, identification des reptiles et traitement des morceaux de serpents, 1ers soins d’urgence, vie dans la brousse, self-défense de base !
  • Anti braconnage, leadership.

Le cours comprend aussi des visites au Centre de réadaptation animale et au Centre Reptile.

Le cours est conçu comme un programme de sensibilisation à l’environnement qui offre une expérience inoubliable sur l’expérience et les connaissances de la savane africaine.

Nous mettons l’accent sur la conservation de la nature par l’éducation, tout en s’amusant et en apprenant les compétences de bushcraft (voir quelques exemples de ces habilités sur cette page : http://guidedesurvie.net/6-competences-du-survivaliste). À la fin du cours de 14 jours, les étudiants devront participer à un examen écrit et oral (examen avec cas concrets en direct).

Des certificats seront délivrés aux candidats sélectionnés.

De quoi avez-vous besoin pour participer ?

Vêtements : les vêtements devraient être légers et confortables et de buissons naturels couleurs. D’autres articles nécessaires sont un chapeau, des chaussures de marche confortables ou des bottes, une veste légère ou un pull. Un imperméable léger pendant les mois d’été et une veste ou un polaire pendant les mois d’hiver.

Médicaments : si vous prenez des médicaments spéciaux il faut en informer votre agent des sentiers bien à l’avance ! Pour qu’un approvisionnement adéquat soit apporté. Quand nous allons opérer dans les zones rurales, ces approvisionnements sont difficiles à effectuer.

Notez que notre stage se tiendra dans les zones de paludisme. Nous vous recommandons vivement de prendre des précautions avant et pendant la formation.

La crème solaire doit être apportée car le soleil africain peut être sévère.

Équipement général : des jumelles, des caméras, des chaussures de marche confortables et une torche. Les étudiants recevront des cahiers à l’arrivée. N’oubliez pas votre sac de couchage pour les nuits passées sous les étoiles.

Nous opérons dans des zones où il n’y a pas d’alimentation électrique, donc des batteries doivent être emmenées avant le début du cours.

Survival Africa n’autorise pas les radios portables, les lecteurs de CD ou tout autre appareil électronique de ce genre durant la formation.

Équipement sur le parcours :

Bagages: nous recommandons vivement que les bagages soient réduits au minimum.

Assurance: Il est conseillé de souscrire une assurance voyage.

Responsabilité: Bien que toutes les précautions possibles soient prises pour protéger les clients et les propriétés du client, nous n’acceptons aucune responsabilité pour tout accident, blessure, dommage, ou la perte d’objets du client (y compris une attaque non provoquée par des animaux sauvages).

Références & Ressources supplémentaires :

Pour en savoir plus sur la survie en général, vous pouvez visiter ce site : http://guidedesurvie.net
Pour en savoir plus sur les faits et témoignages sur les stages de survie, vous pouvez visiter ce site : http://www.francetvinfo.fr/decouverte/nature-les-stages-de-survie-ont-la-cote_1501507.html

Nouvelles formations disponibles pour 2017 en Energie Libre

La meilleure méthode pour éduquer les jeunes sur la production d’énergie de remplacement est l’utilisation des kits, des livres et des projets en rapport avec l’énergie verte. La Compagnie PicoTurbine (notre partenaire exclusif sur cette nouvelle formation), produit ces choses dans le but d’avancer la cause de l’énergie renouvelable (libre) et d’amener les jeunes à regarder vers l’avenir.

Afin de voir que l’environnement qui est semé maintenant est celui qu’ils hériteront plus tard.

Comme le regrettait le grand Gerry Ford, «les choses ressemblent plus à ce qu’elles sont maintenant que ce qu’elles étaient auparavant

Si nous voulons changer le monde futur pour le meilleur, alors cela commence ici et maintenant avec l’avènement des systèmes énergétiques verts (comme celui-ci par exemple : https://fr-fr.facebook.com/secretsenergielibre).

Une suggestion de l’entreprise est de démontrer comment la chaleur peut être produite par l’énergie éolienne (la spécialité de l’entreprise) en utilisant un «fil d’image» pour l’élément chauffant.

PicoTurbine a constaté que les gens pensent généralement de l’énergie éolienne comme étant «froid» d’énergie, et sont agréablement surpris de voir comment le vent peut être utilisé pour générer de la chaleur à la maison.

Une autre suggestion de projet que l’entreprise offre est d’avoir différents groupes séparés dans la salle de classe et ensuite comparer leurs éoliennes respectives qu’ils ont construit. Ils peuvent voir lesquels produisent le plus ou le moins d’électricité; Qui commencent avec le besoin de la moindre quantité d’énergie éolienne.

Une méthode d’éducation énergétique alternative

Il y a un programme de base que PicoTurbine en partenariat avec Carm Institute, a à l’esprit pour les enseignants d’inculquer à leurs élèves.

Les sources d’énergie renouvelables et alternatives incluent l’énergie libre, solaire, hydroélectrique, géothermique en plus de l’énergie éolienne. Lorsque nous utilisons davantage d’autres sources d’énergie, nous diminuons la dépendance de notre pays à l’égard des approvisionnements en pétrole étrangers, qui proviennent souvent de pays qui ne peuvent pas vraiment être appelés nos «alliés».

Les énergies de remplacement sont déjà rentables lorsqu’elles sont établies contre les combustibles fossiles dont nous dépendons actuellement.

PicoTurbine souligne que les parcs éoliens et les panneaux solaires permettent déjà à leurs fabricants de profiter du succès commercial. Au cours des deux dernières décennies, le coût des cellules photovoltaïques, exprimé en watt, est passé de près de 1000 € à 4 €! Les analystes ont prédit que d’ici 2017, le coût par watt ne devrait être que d’environ 75 centimes.

Les étudiants doivent également être informés sur le coût caché des combustibles fossiles: la pollution et la dégradation de l’environnement. La pollution atmosphérique causée par la combustion de combustibles fossiles a été démontrée par des études visant à augmenter l’incidence des crises d’asthme, à augmenter les effets des allergies et même à provoquer le cancer.

Passer à l’énergie verte et propre qui se trouve dans les formes alternatives permettrait de prévenir la pollution de l’air et aider à renforcer l’environnement.

Nos publications et la présentation du diplôme ARM

Publications et recherches

Aux termes de ses statuts CARM Institute investit ses bénéfices dans des projets de recherche pour faire progresser la gestion des risques et son enseignement. Dans la même idée, il suscite des publications de son corps enseignant.

Parmi les principaux thèmes abordés, on peut citer :

  • le Chief risk officer et la gestion stratégique des risques ;
  • les compétences requises pour pratiquer le risk management ;
  • la gestion du risque juridique ;
  • la gestion des crises ;
  • la gestion des risques de réputation ;
  • la gestion du risque de protection sociale dans l’entreprise ;
  • gérer l’hygiène et la sécurité dans l’entreprise ;
  • la sûreté de fonctionnement.

Voici quelques unes de nos publications (dont certaines sont des exclusivités de l’ARM francophone) :

Les réseaux bayésiens dans la gestion des risques

Étape essentielle de l’établissement du diagnostic des vulnérabilités, la modélisation quantitative des risques est la clé d’une gestion prospective des risques. Elle repose sur la mobilisation des connaissances disponibles au sein d’une organisation.

La fusion des données historiques, matérialisant les expériences passées et de l’expertise humaine, décrivant les processus, est une condition fondamentale pour une évaluation quantifiée des risques et donc l’établissement de prévisions fiables.

Les réseaux bayésiens, modèles hybrides de connaissances, opèrent cette fusion et représentent donc un élément essentiel dans la modélisation des risques.

Les réseaux bayésiens ont acquis leurs lettres de noblesse dans le domaine du diagnostic médical, informatique et industriel. Leur champs d’application ne cesse de s’étendre : risques opérationnels, gestion de projet, marketing, optimisation de processus…